Benzerroug Md. Redouane.
Expert Judiciare aupres des Tribunaux, Cour et Conseil d'Etat.
mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

President Insititut de Criminomogie Numérique INEC, Nord Afrique.
Vice President de l'Union des Experts Judiciares Algeriens.

 

l'Expertise Judiciare en Algérie

" Mais quand le juge a pu mesurer le dommage éprouvé,le profit de l'un devient sa perte et la perte de l'autre devient son profit"
Aristot -Ethique à Nicomaque-

En Algerie l'expertise est une activité ponctuelle et ne constitue pas une profession liberale. l'expert Algerien a donc une activite principale , il s'agit donc d'une activite de Mission.
faute de liste ajournée d'experts, il n'est pas aisé de trouver l'homme de l'art ..quels sont les techniciens susceptibles d'etre designés par le tribunal?

afin d'assurer le serieux des experts choisis, la reconnaissance publique des experts judiciaires doit etre instituée, les codes de procedures civile et penale marquent leur preferences pour la désignation de cette categorie d'experts preselectionnés au sein d'une liste sur la decision du Juge ou le president du tribunal.
la decision du juge est fonction de l'attitude de l'expert, d'une part et celle des parties d'autre part, si l'expert reconait le motif, il doit se deporter. A l'inverse lorsque l'Expert n'admet pas le motif de recusation allegué, les parties se reunissent et, le cas echeant leur accord lie le juge.

Incertitude et ambiguïté du statut de l'expert, pourquoi ? 

                                         D'abord, parce que l'expertise judiciaire n'est pas une profession.
Les experts judiciaires ne sont pas regroupés dans un ordre mais seulement inscrits sur des listes attestant de leur compétence. Ensuite, parce que si les experts sont missionnés par un juge et non par les parties et s'ils agissent pour le compte de la juridiction qui les a désignés, ils sont pourtant rémunérés par les parties, et la Cour de Cassation refuse régulièrement de mettre à la charge de l'Etat l'obligation d'apporter sa garantie au paiement des honoraires de l'expert, contredisant ainsi l'idée de participation de l'expert au service public de la justice.

Lire la suite : Presentation

En Ligne

Nous avons 325 invités et aucun membre en ligne

flash news..